Menu

Interview exclusive de LA FEMME pour la sortie de la vidéo officielle du single Hypsoline

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

Chez Maisonhate on aime particulièrement la Femme, ce groupe indéfinissable, aux influences diverses et pointues, que l’on suit depuis pas mal de temps et qui vient de signer chez Barclay. Nous sommes allé à leur rencontre pour la sortie de leur nouvel EP qui sort ce lundi 4 Février.

Comment La Femme évolue t’elle depuis la dernière interview Post America ?
En gros, on a fait pas mal de dates, un peu partout et on a préparé et peaufiné notre album qui sort le 8 Avril prochain.

Pourquoi sortir un E.P juste 2 mois avant la sortie de votre album ?
En fait ça faisait un bon moment que nous voulions sortir quelques nouveaux morceaux, d’ou cette E.P. D’ailleurs ces 4 morceaux font partie intégrante de notre prochain album.

Les journaux de référence vous comparent souvent à Taxi girl, groupe des 80’s, alors que vous êtes tous nés dans les années 90.  Avez vous une passion pour les années 80 ?
Cette comparaison doit sans doute leur fait plaisir, mais en fait nous on s’en fiche un peu. On est plutôt du style à prendre des petites touches de chaque style qui nous plaisent, même si on aime beaucoup certains mouvements des années 80, comme la Cold Wave qu’on a découvert en jeune adultes vers 16-17 ans.

Pensez vous que le faire de la Pop en Français a fait que les majors ce sont arrachés votre signature, à l’instar de beaucoup d’autre groupe de Pop français qui chantent en anglais ?
Non, c’est plutôt un concours de circonstances. Je pense que c’est vraiment parce qu’on fait quelque chose d’un peu différent ; on mélange plusieurs styles différents, on a pas mal tourné aux USA et là bas, on était un peu des ovnis avec cette pop en français qui nous rendait un peu « exotique » et ils aimaient ça. Si on chante en français, c’est aussi surtout parce que nos références et nos influences culturelles sont en grandes parties françaises. Après, c’est sur qu’on ne peut pas dire que chanter en français ne nous a fasse pas un peu sortir du lot, par rapport a d’autres groupes.

Il y aura t’il des chansons en anglais dans votre nouvel album ?
Non il n’ y aura pas de chansons en anglais à part entière, mais plutôt quelques passages sur certains morceaux. Plus globalement, nous sommes open à toutes les langues et idiomes, et rien ne dit qu’on chantera tout le temps en français. On agit surtout au gré de nos envies et nos rencontres. Qui sait, un jour on inclura peut être un peu d’espagnol ou même du germain si cela correspond a un projet….Y’ en a bien qui ont fait une chanson en yaourt Hongrois….c’est marrant quoi !

Vous aviez l’habitude d’absolument tout gérer tout seul avant de signer chez Barclay. Vous n’avez pas peur de perdre votre indépendance et d’être avalé par une grosse machine ?
Non justement, on a veille à tout préciser dans le contrat, ce qui nous permet par exemple de continuer à produire à côté. On ne perd pas vraiment d’indépendance, il s’agit plutôt d’un soutien. Et de toute façon, lorsqu’on a signé, l’album était déjà presque terminé. Concernant l’aspect artistique on est donc confiants. Après ce contrat va aussi nous imposer quelques contraintes comme par exemple des deadline à respecter… Du coup c’est très formateur et ça va nous apporter beaucoup.

Dans Hypsoline, le 2nd titre de l’ E.P, on a une intro ultra longue. Quel est le parti pris ?
Je pense que vous le comprendrez mieux en voyant le clip qui va bientôt sortir…
C’est en mode Bangkok, un peu Trippy…C’est une intro très ambiance, un peu comme celle d’un film. Le parti pris était de passer d’un univers à un autre avec une connexion intermédiaire. Tu te laisses un peu transporter dans cette intro, et ça renforce ce côté un peu psyché de l’EP.
Image de prévisualisation YouTube La Femme est assez variés en nombre, aujourd’hui vous êtes 5, 6 ,7…?
En fait c’est tentaculaire, sur l’album il y a 3 voix de filles, alors que pour les lives il n’y en a que 2. Nous sommes très ouverts aux collaborations, d’ou un nombre de membres assez variable !

On vous décrit comme Roccoco Bahaus, qu’est ce que c’est ?
C’est un mélange de style : c’est des formes, a la fois lourd et légers. C’est comme une sphère pyramidale, voir un alliage de concept complètement saugrenu…

Quelles sont vos prochaines dates ?
A partir d’avril on reprend une grosse tournée en France et à l’étranger. Le 16 avril on fera une super date à Paris au Pan Piper dans le 11ème, avec une première partie surprise. Le Japon, la Corée, la Russie… Nos dates seront indiquées sur notre page facebook :
HYPERLINK « http://www.facebook.com/lafemmeressort »www.facebook.com/lafemmeressort

Un petit mot pour nos lecteurs ?
Bon appétit bien sur,… Et attendez vous à plus grand très prochainement, en LIVE !!!!

Comme toujours on ne regrette pas un moment passé avec les futurs gendres idéals, pleins d’humour d’autodérision et de bons jeux de mots.
Cet EP redonne un grand coup de soleil dans cet hiver glacial et promet un album détonnant qu’on a hâte d’aller acheter dès sa sortie le 12 Avril prochain.
Gautier REJOU pour Maisonhate