Menu

LES ESPADRILLES FONT LEUR COUP D’ETAT

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn

Prenez une espadrille, la chaussure d’été parfaite, ajoutez-y Franz Luquet, amoureux éternel de ces chaussures, mais surtout son envie de les imposer comme accessoire de mode incontournable. Mélangez le tout et vous obtenez COUP D’ÉTAT, la toute jeune marque présente en pop up store aux galeries Lafayette en ce moment. Le bonus ? Un clip très esthétique à découvrir ici.

Franz, pourquoi COUP D’ÉTAT ?
Je voulais un nom qui sonne français mais pas vieillot, compréhensible à l’étranger également. Les américains par exemple, comprennent complètement et c’est un nom équilibré. Partie de ses origines modestes, l’espadrille s’érige aujourd’hui en véritable accessoire de mode. Il faut imaginer les porter comme des escarpins, pour sortir, aller à un vernissage et non pas comme des espadrilles de plage, ou de jardin, voila en quoi c’est un coup d’état. C’est ce qui est dit dans mon clip également.

Comment définir le style de COUP D’ETAT et son choix de tissus :
Je cherchais des tissus exclusifs, des tissus luxueux comme le velours, le mesh et le floch qui sont des matières complètement inédites sur des espadrilles. Des matières très luxueuses mais cohérentes avec mon envie de décaler l’espadrille et la sortir de son cadre afin qu’elle prenne le pouvoir.

La suite après le pop-store, tu la vois comment ?
Le but serait de pouvoir vendre à l’étranger notamment dans des pays qui pourraient les porter 12 mois par an. Et peut être, dans un second temps, développer d’autres produits en cohérence avec les espadrilles pour appuyer l’idée de marque.

Si on imaginait une collaboration entre COUP D’ETAT et Maisonhate, tu la verrais comment cette espadrille ?
Je n’ai pas encore une totale visibilité de la prochaine collection même si je sais déjà quel style de tissus je souhaiterai développer. Si je devais imaginer ce modèle, je pense que je partirai de l’espadrille préférée de Maisonhate et j’y broderai un motif spécial.

Prix de vente : 60 € – En vente du 30 mai au 18 juin aux Galeries Lafayette Haussmann, 1er étage et à partir de juin sur www.coup-etat.com